guêtre

  • Je travaille... en silence

    Non, non, je n'hiberne pas... je travaille... en silence. Trop de choses à faire en même temps.

    Samedi dernier, atelier créatif "guêtres" avec Noémie et Sophie. Le but était d'apprendre à "lire" un patron et les explications qui l'accompagnent, à reporter le patron sur du papier calque, à couper le tissu et à surfiler pour faire "le brouillon".

    Armées du dernier numéro de "Fait Main", de jolis coupons de polaire et de rubans girly, nous voici donc fin prêtes. Premier commentaire de nos deux petites créatrices en herbe "c'est quoi, ce gribouillis ?"... oui, bien sûr, vu de haut, les patrons les uns sur les autres, ça peut effrayer mais au bout d'une demi-heure, le patron est coupé et épinglé sur la polaire. Etape coupe puis surfilage... oui, mais comment dois-je faire maintenant pour poser mon ruban... Morale : comme à l'école, on lit d'abord l'énoncé de la question... on n'oublie pas de "zapper" les explications qui accompagnent le patron... On défait... on fixe le ruban avec des épingles... Etape couture pour moi... elles sont encore un peu jeunes pour s'attaquer à ma pauvre petite Singer. Elles ont vu comment fonctionnait la machine... c'est déjà une première étape. Les deux heures ont été nécessaires pour arriver à ce joli résultat.

    Noémie avait choisi la couleur rouge...

    IMG_1775.JPG

    Elle est donc repartie sur son vélo, avec les guêtres sous le pantalon...

    IMG_1777.JPG

    Quant à Sophie, elle avait choisi du violet, qui, au magasin s'est métamorphosé en lavandin, car plus de violet... et comme Sophie est mon mannequin privé... elle a eu droit à des mitaines identiques, faites sans patron... à tâtons... mais le résultat est plutôt safisfaisant... et plus joli encore sur les mains de ma petite puce...

     IMG_1778.JPG
    IMG_1779.JPG
    J'ai terminé un petit sac pour Noémie (le cadeau de l'atelier pour les trois premières inscrites). Je le prendrai en photo sur la demoiselle à son prochain passage.
    Et maintenant, je bosse sur ma première vraie commande. Un sac en jean bleu foncé avec intérieur en soie sauvage blanche pour une mariée. Je ne vous raconte pas la pression. Je réfléchis à trois ou quatre fois avant de coudre... pour ne rien oublier et pour faire en sorte que ce soit le plus joli possible. Copie à rendre samedi... je vous laisse....